Après des études au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris où il obtient un prix de piano dans la classe de Marc Bensoussan, un prix d’orgue dans la classe de Denis Matthieu-chiquet et un prix d’accompagnement dans la classe d’Ariane Jacob et Philippe Biros, Benjamin Pras obtient en 2013 le Grand Prix Florenz de l’Académie des Beaux-Arts.

Il se perfectionne auprès de grands musiciens comme François-Henri Houbart, Dominique Merlet, Anne Grapotte, Markus Hadulla, Paul Goussot...

     

     On peut le retrouver autant dans le registre de l’opéra, de la mélodie ou de la musique de chambre mais aussi dans celui des musiques improvisées, de la chanson, du théâtre, du cirque ou de la comédie musicale (Rimbaud Chante, mise en scène Regis de Martin-Donos, Cirque Bouglione, Grease, Chicago au théâtre Mogador, New la comédie musicale improvisé, Les Sea Girls).

 Il est l’auteur de l’adaptation de la Bohème pour la compagnie Mobilo-Lyricus